Les transports en communs à Pékin et aux alentours

le

Article écrite en 2009 sur mon blog pour mes études en Chine

J’aime prendre les transports en communs pour observer les comportements des gens autour de moi. Je trouve ça divertissant !

Episode 1 : Le bus …

Je suis sortie de l’université et me suis dirigée vers l’arrêt de bus. Il y a peu de monde, j’ai de la chance. En général, le bus la semaine n’est pas trop bondé. Dans le bus qui m’amène vers le métro, l’homme en face de moi, la face brûlée par le soleil, des habits de travailleurs, hurle dans son gsm à son interlocuteur. Eh oui, en Chine, c’est bien connu, si tu ne cries pas au téléphone, l’autre personne au bout du fil ne t’entends pas. C’est particulièrement valable dans bus/métro/tram/train (biffer la mention inutile). La dame à côté de moi prend la moitié de mon siège et s’appuie sur moi pour regarder son voisin de droite – sans doute son époux-. Elle ne se gêne pas, ne s’excuse ni ne m’adresse un coup d’oeil. Bien sûr, il lui faut un siège et demi alors qu’elle fait la moitié de moi… La vieille dame à ma gauche a tout à coup son gsm qui commence à sonner. Une musique retentissante de style chinois assez amusante emplit l’air. Je suppose qu’elle aimait bien sa sonnerie parce qu’avant de répondre, elle a regardé son gsm pendant bien 5 minutes !

Les bus ne sont pas chers à Pékin, à peine 1RMB ou 4 mao si on a la carte de transports. Ca vaut la peine. L’ennui c’est qu’il faut lire le chinois parce qu’il n’y a rien en pinyin. J’ai de la chance, je sais le lire ! 🙂 S’il y a trop de gens à l’intérieur du bus et que d’autres personnes doivent rentrer, on a droit à entendre le chauffeur crier avec une voix assez menaçante « Avancez » (enfin, c’est ce que je crois qu’il dit en tout cas !). Les gens se pressent les uns contre les autres.

Episode 2 : Le Métro…

C’est le même genre, mais c’est plus cher (mais tout de même pas cher du tout !) : 2RMB par trajet. Le métro est toujours bondé. Il y a quelques jours, j’ai pris le métro et il n’y avait vraiment plus moyen de mettre une personne de plus dedans, même en poussant. Pour vous dire à quel point la population est dense à Pékin ! Aujourd’hui j’ai eu de la chance, il y avait moins de monde, mais ce n’était pas une heure d’affluence forte. Une dame joue avec son bébé, l’homme assis à côté d’elle regarde le poupon avec un air attendri. Mouais, mignon jusqu’à ce qu’il commence à pleurer. Il porte la traditionnelle culotte fendue que je déteste tant depuis ma malheureuse expérience (voir poste précédent). Tout à coup, sa mère soulève son t-shirt et donne le sein à son bébé devant tout le monde, sans gêne ni pudeur en plein métro… Différente culture ! A l’arrêt suivant, un moine bouddhique rentre dans le métro avec son habit coloré jaune et brun. La population que l’on trouve est toujours saisissante. On voit souvent des gens débarquant de la campagne avec leur peau brûlée par le soleil, l’habit communiste et le gros sac représentant toute leur fortune.

Episode 3 : Le Train …

Il existe plusieurs type de voyage en train : couchette molle, couchette dure, siège.

Verset 1 : la couchette molle :

Je l’ai testé 2 fois : une fois il y a quatre ans et une fois cette année pour aller dans le sud, près de Nanjing. La couchette molle t’offre un lit dans un compartiment de 4 couchettes avec porte. On t’offre de quoi te brosser les dents et tu as une bouilloire. Nous avions égalemment une fleur dans son vase pour agrémenter notre voyage. La serveuse passe et nous demande si nous voulons de l’eau chaude ou quoi que ce soit. Il y a des vraies toilettes avec du vrai papier. Les couvertures sont propres et des fois, tu as même une petite télé personnelle.

Verset 2 : la couchette dure :

Moins chère. Pas de porte, 6 couchettes dans un compartiment, confortable à mon goût et avec une couverture propre. Il y a du mouvement constamment, les gens sont bruyants et quand tu fermes les yeux et entends un crachat, tu les fermes encore plus fort pour ne pas voir où la personne a craché. Il y a de l’eau chaude, tu peux aller la chercher au fond du wagon, elle est gratuite. Pour les toilettes… disons que tu y vas que si tu es vraiment pressé, il n’y a pas de papier et ne sont pas d’une propreté exemplaire. Plutôt même infâmes à la fin du trajet ! Mais c’est bien moins cher que la couchette molle, donc, j’aime bien ! Puis, on peut dormir durant les longs trajets de nuit!

Verset 3 : le siège :

Avec Laura et Valentina, nous avons décidé de passer 2-3 jours à Yesanpo, à 3h de Pékin. Pour cela, nous avons acheté notre billet (12RMB) et sommes parties pour l’aventure. Malgré une nomination sur les tickets, tout le monde s’assied où il veut. Cela crée pas mal d’ennui. On nie l’affaire quand on voit que quelqu’un essaye de réclamer notre siège. Ca marche très bien de ne parler que l’italien, le français ou l’allemand ! Les gens se lèvent tout le temps, crient à la personne située à un mètre en face d’eux, mangent en laissant un monticule plus qu’impressionnant de déchets de cacahuète. En sortant du train, on a l’impression d’être sur la place des Wallons à Louvain-la-Neuve un matin de 24h. Il y a aussi de l’eau chaude, dans le compartiment repas. Les sièges sont biens et assez confortables. Les toilettes… ahhh… ces fameuses toilettes. Amis qui a des problèmes gastriques, évite le ticket le moins cher… Ce sont des toilettes turques, dégueu à la base, encore plus dégueu après. La porte ne ferme pas, du moins, je crois qu’elle ne ferme pas. Etant juste à côté des toilettes, nous avons eu droit au contrôleur qui a fait la grosse commission juste sous notre nez en se déculottant sans vergogne. Laura et moi avons eu de la chance, nous avions le dos face à lui. Valentina a eu moins de chance… Elle a assisté au spectacle au premier rang. Pas de papier, pas de chasse, rien. C’est une solution de dernier recours !

Les transports en communs sont vraiment amusants si l’on aime comparer les cultures ! Je vous conseille d’aller au « musée de la vie » la prochaine fois que vous voyagerez dans un bus/métro/train !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s